Il fait bon vivre à Teilhède, commune des Côtes de Combrailles en Auvergne. La Mairie et le Conseil municipal sont au service de ses habitants et de ses visiteurs.
Histoire Patrimoine Teilhède Commune Mairie Auvergne
Histoire Patrimoine Teilhède Commune Mairie Auvergne
Histoire Patrimoine Teilhède Commune Mairie Auvergne
Histoire Patrimoine Teilhède Commune Mairie Auvergne

L'Histoire et le Patrimoine de Teilhède

L’histoire de Teilhède se confond jusqu’au XVIIIe siècle avec celle du Prieuré de TEILLODE (1209), puis TELEDE (1250), TECLETA (1266), TELHIDE (1287), dépendant de l’abbaye de la Chaise-Dieu.

Une église romane fut érigée au XIIe siècle, sur un plan proche à celui de l’église de Saint-Nectaire. Autour de l’église, on trouve des vestiges de bâtiments conventuels. Le bourg de Teilhède-Bas conserve le plan du fort villageois qui entourait l’église.

Cette église était dirigée par un prieur assisté d’un à deux desservants. Le prieuré exploitait de nombreuses terres dont les revenus en blé et en vin devaient être versés à l’abbaye de la Chaise-Dieu.

Le cadastre actuel garde la mémoire de cette dépendance avec des lieux-dits comme la Chaise-Dieu, le Dîme, le Couvent, Saintarande, le Champ Saint-Pierre.
Teilhède et Les Buchailles sont au Moyen-Age des fiefs du seigneur de Combronde.

Au XVIIe siècle, la nef de l’église romane vint à s’effondrer. Par manque de place, on utilisa alors cet espace comme lieu de sépulture, d’où les menaces d’« Interdit » proférées par l’évêque de Clermont.

C’est une époque de forte expansion, avec la construction des maisons vigneronnes dont beaucoup subsistent aujourd’hui, et du développement de Montaury. Avant la Révolution il y a plus de 800 paroissiens à Teilhède.

Le XIXe siècle voit la réalisation de deux grands projets, la reconstruction d’une église sur les fondations de l’ancienne église romane (1871) et la construction du groupe Mairie-Ecole (1881) sous l’impulsion du maire de l’époque, Paul Tallon, qui fut réélu à neuf reprises de 1857 à1897. Ces deux ensembles sont confiés à Emile Mallay, architecte des Bâtiments de France.

L’église nouvelle, de style néo-gothique, est construite à l’emplacement de l’ancienne. Certains matériaux anciens, tels la pierre arkose furent réutilisés au maximum. On retrouve ainsi dans l’élévation du chœur polygonal les chapiteaux d’arkose originels à décor végétal de l’ancienne église romane.

De nombreuses difficultés financières émaillèrent le chantier de construction, qui fut réalisé en deux phases. Ainsi, la façade ouest et le clocher ne furent réalisés qu’en 1895 sur des plans de Jean-Joseph Teilhard, architecte entre autres du lycée Jeanne-d’Arc et du théâtre de Clermont-Ferrand.

Paul Tallon confia également le projet de construction du groupe Mairie-Ecole à Emile Mallay. Cette construction comporte un bâtiment central (mairie au rez-de-chaussée et logement du couple d’instituteurs à l’étage) et deux pavillons de part et d’autre pour l’école. La mixité n’existant pas à l’époque, filles et garçons ne devaient pas être mélangés, y compris dans la cour de récréation où subsiste toujours un muret séparatif.

Galerie Photos de la Commune de Teilhède

Chemins de Randonnées